Le chaos, une rencontre bonne ou mauvaise ?

S’il s’agit d’une rencontre, alors comme toutes les rencontres, elle est bonne car de la rencontre naît la curiosité, l’apprentissage et l’élévation de la conscience. Sortir de l’ignorance est un aller vers le mieux-être. N’est-ce pas notre aspiration profonde que d’apprendre à chaque instant ?

Si la rencontre est intense passionnelle, elle risque de bloquer le mouvement de la vie, de devenir toxique et ainsi son intensité a de fortes chances de provoquer une sidération, une incompréhension de ce qui nous arrive.

A propos du chaos

Dans ce court parcours entre la naisssance et la mort, que nous appellons notre vie, nous allons cheminants au gré du temps et traversons des expériences diverses et variées. Certaines nous apportent joies et satisfaction, d’autres peine et tristesse. Ces dernières sont souvent des petits cahots sur la route, des pierres d’achoppement sur lesquelles nous trébuchons, qui nous font perdre notre équilibre mais nous restons néanmoins debout et reprenons le sentier d’être humain.

L’importance des émotions

Peur, tristesse, colère,  joie … les émotions font partie de nous. Ce sont des réactions physiologiques à un stimuli extérieur. Quand on ne sait pas pleurer ou qu’on ne sait pas se mettre en colère, on ne sait pas non plus être joyeux.

Que vous soyez débordés d’émotions ou que n’arriviez pas à mettre des mots sur vos ressentis, cette vidéo répondra à certaines de vos questions. Si vous voulez aller plus loin dans la compréhension de vos émotions n’hésitez pas à me contacter.

le de La Réunion / Le Mans ou la relativité de la mort

Pour illustrer cet article, une musique de Jane Birkin : Fuir le bonheur.

La vie m’a fait découvrir cette île, une installation, des rencontres culturelles, ethniques qui ont été dans mon chemin un élargissement de mon approche. La vie à la Réunion, les voyages, les rencontres tellement variées menées par la curiosité de ce mystère humain m’ont permis de côtoyer la relativité !

 

La relativité !

Les pensées de la gourmandise

L’été est passé et tout comme l’année dernière, j’ai eu le bonheur de recevoir, de vivre des expériences riches en rencontres intellectuelles, émotionnelles et spirituelles avec des thérapeutes, des femmes et des hommes en pleine cohérence avec leurs engagements. J’ai également animé des stages en étant, je l’espère, tout autant cohérente avec mon engagement éthique et professionnel.

Voir avec les yeux du corps, c’est juste voir, ce n’est pas regarder…

Nous parlons de la profondeur de regard, de son intensité…

L’oeil voit, mais n’interprète pas ; la perception du monde est un chemin entre les yeux et une grande partie du cerveau, en contact lui-même avec le centre du langage, les émotions, la mémoire, le corps, qui donnent du sens et modifient la perception.

Voir avec les yeux de l’intérieur, les yeux de notre âme, afin de sentir notre puissance de vie, une rencontre avec le SOI.

Pages

S'abonner à Armelle Epineau RSS