Sexologie

Qui consulte?

Femmes

Elle sonne, elle rentre :
« j'ai mal, je ne peux plus faire l'amour, je l'aime mais je ne peux plus, que se passe t-il ? » « Je n'ai plus de désir pour mon mari, ça va mal entre nous ; c'est de ma faute, je sais, j'en suis persuadée, il va me quitter... », « Je ne veux plus qu'il me touche... »,
« l'orgasme ça veut dire quoi ? Comment sait-on ? C'est quoi ? »
Les questions ne sont pas plus compliquées...

Hommes

Il sonne, il rentre :
« je suis seul, je n'arrive pas à être dans la rencontre. » « je n'ai plus de désir, je ne me contrôle pas lorsque nous faisons l'amour, je ne tiens pas mon érection, je n'ai plus confiance en moi... Elle va me quitter c'est certain ! »
Les questions ne sont pas plus compliquées..

Couples

Elle et lui : Ils sont fatigués, épuisés de ces conflits ! Ils se sont tellement aimés ces deux là, ça semble évident... Ils n'y comprennent en général rien ! Le conflit est à la hauteur de leur amour, la passion a laissé place à un tel désespoir... Si ce n'est le conflit amené en consultation alors c'est l'ennui, un quotidien où la routine a fait ses ravages.
Les questions ne sont toujours pas plus compliquées...

 

Que ce soit un couple hétérosexuel ou homosexuel les demandes se ressemblent à l’égard de ce qui se joue dans le couple.  Évidement nous rencontrons encore trop souvent l’homophobie familiale et sociale qui demande un accompagnement d’affirmation de son identité sexuelle.

Et puis il y a les cas de perversions,  relation houleuse destructrice de soi à l’autre d'addictions sexuelles, de pulsions ; relation de soi à soi là c'est juste un peu plus compliqué! Juste un peu... Entre les consultations et les groupes, nous trouvons ensemble des espaces où les perversions, les addictions peuvent s'exprimer sans honte,

Sans confiance, il n’y a pas de véritable relation